Fermer
Strip précédent - Strip suivant


110210_nemesis.jpg


Hello,

Cette semaine, un petit compte rendu d’Angoulême hors festival avec des vrais morceaux de nouvelles du grand gaillard BLOND dedans, fils de la Normandie des âges farouches. Je suis sûre qu’il vous avait manqué !

Sinon je voulais faire une petite mise au point.
Je reçois de temps en temps des emails qui se plaignent que : Je dis hélas trop de gros mots dans mes strips. Comme « connard » dans celui-ci par exemple, c’est un très vilain mot ! Alors oui, je suis bien consciente que des enfants me lisent, mais je ne pense pas que ce soit une raison pour aseptiser ma façon de parler, ou celle des autres personnages de mes histoires d’ailleurs. Les enfants ont des parents, les parents surveillent les enfants (en principe), et boucher leurs oreilles sous leurs angéliques boucles blondes chaque fois qu’un petit juron impie passe par là n’est peut-être pas la meilleure solution à long terme. Leur apprendre QUAND ils peuvent se permettre d’utiliser ces mots me parait tellement plus judicieux… Mais bon, j’ai pas de gosse (en chemise hawaïenne qui pêche le gros), j’ai jamais écrit de bouquin donc je doute de détenir une vérité quelconque, c’est juste mon avis.
Quand les gamins n’auront plus accès à la télévision et à la sœur de Dexter Morgan (que j'adore !), je reverrais peut-être ma position. Mais en attendant, ce que je peux voir ou entendre dans cette petite boite à caca omniprésente dans la vie des enfants, me parait intensément plus vulgaire et déplacé que mes petits grains de sel linguistiquo-argotiques bien inoffensifs et tellement plus vivants qu’un épisode de Dora la zombida…

Sur ce, foutredieu, bonne semaine à tout l’monde !

Strip précédent - Strip suivant
Fermer