A c t u a l i t é s

Accueil / Concours / Aide au concours de Fanart

Aide au concours de Fanart

Bonjour !
Le concours de fanart étant actuellement en cours (cliquez ici !!), je pense qu’une publication de l’intégrale des #1jour#1conseilCreation donnés au précédent concours serait utile.
A remanier à sa sauce évidemment 🙂

1. Etape préliminaire

  • Quel que soit le support, l’idée, la technique, faites-vous plaisir.
    Tous les conseils que nous allons vous donner ne sont pas à respecter au pied de la lettre.
    Il s’agit d’un regard apporté par notre expérience de jury sur les concours, pouvant éventuellement vous aider en cas de doute, mais ne vous dites pas “ils ont dit ça, il faut faire ça”.
  • Travailler dans l’urgence est toujours risqué. Pour certains, c’est un bon moteur, pour d’autres, une source de regrets quand il ne reste plus le temps de corriger. Essayez au moins de trouver une composition et un brouillon un peu avant la date butoir, vous serez rassurés, et pourrez toujours y apporter quelques éventuelles modifications au moment de mettre au propre.

2. Etape de la réflexion

  • Les meilleures idées sont rarement celles qui arrivent en premier, car dites-vous que beaucoup de gens auront pensé à la même chose que vous. Prenez le temps de laisser mûrir votre idée avant de vous jeter dans la réalisation, vous trouverez sans doute comment l’améliorer.
  • Ne vous laissez pas trop influencer ou décourager par les autres créations que vous pourrez voir. Même si quelqu’un vous a déjà “piqué” l’idée que vous aviez en tête, la même idée peut être traitée de plein de façons différentes. A vous de trouver un angle original, avec votre patte personnelle.
  • Etape de la réflexion (la dernière, après on passe à la pratique !)
    N’ayez pas les yeux plus gros que le ventre.
    Bien souvent, une composition simple s’avère bien plus efficace qu’un dessin trop ambitieux qui part dans tous les sens, avec des tonnes des personnages qui rendront votre composition d’autant plus complexe à réaliser. La quantité ne fait pas la qualité.

    >> MAIS ATTENTION <<

    Si vous vous sentez de faire une compo bien chargée avec une multitude de personnages, FAITES-LE !

3. Etape du brouillon

  • Un brouillon bien abouti sera un clean mieux maîtrisé. Tandis que certains aiment laisser une grande place à l’improvisation, je fais partie des gens qui aiment savoir précisément où ils vont, et j’ai donc l’habitude de faire des brouillons très détaillés, où tout est bien en place avant de commencer à mettre au propre. Improvisez, c’est risquer, avec deux issues possibles. A vous de voir 😉
Aucune description de photo disponible.
  • Poser une couleur rapido sur les différents personnages et éléments importants peut permettre de se rendre compte du bon équilibre (ou pas !) de la composition.
    Conseil bis : Jouez avec le dézoom et vérifiez que votre dessin est compréhensible même en petit, c’est un bon indicateur.
Aucune description de photo disponible.
  • En photo comme en dessin, la règle des tiers permet d’avoir une compo équilibrée. Elle consiste à placer les personnages, objets importants ou tout autre élément clef sur des lignes imaginaires qui divisent l’image en parties égales.
    Les plus expérimentés pourront s’essayer à la règle du « nombre d’or » (composition basée sur une spirale qui ressemble à la coquille d’un escargot).

    Je vous rassure, l’intuition et l’observation fonctionnent très bien aussi ! D’ailleurs Mali ne trace pas ces repères sur le dessin, mais ne fait que les imaginer.
Aucune description de photo disponible.
Aucune description de photo disponible.

4. Etape de la mise au propre

  • Faites attention aux interférences ! Ce sont lorsque 2 traits/éléments se touchent de façon disgracieuse. Par exemple, le haut d’une tête qui touche le bord de l’image, une main qui frôle une cuisse… le regarde va être gêné. Wilson va jouer le cobaye !

    Une fois que vous aurez pigé ce que c’est, vous ne verrez plus que ça. J’espère pour vous que vous ne deviendrez pas aussi psycho que Mali sur ce point 
Aucune description de photo disponible.
  • Parfois, mettre en couleur une partie ou l’intégralité de l’encrage permet d’alléger le dessin, pour les éléments clairs et légers notamment (cheveux, vêtements fins…)
Aucune description de photo disponible.
  • Faire un symétrie horizontale de votre dessin vous permettra de relever pas mal d’erreurs, notamment au niveau des visages. Si ça semble aller dans un sens, mais que ça vous paraît difforme dans l’autre, c’est probablement qu’il y a des erreurs à corriger !
    Dans les timelapses de Mali, on peut voir qu’elle utilise la symétrie en permanence (ce qui peut provoquer des crises d’épilepsie lorsqu’on les regarde en accéléré…).
    Si vous dessinez en tradi, il suffit de placer votre dessin devant un miroir.

5. Étape des aplats

  • Rien de très compliqué, mais faites attention à ne pas laisser des pixels vides, surtout autours des traits.
    Si vos traits de remplissages sont visibles (à grain par exemple), essayez de suivre les volumes du dessin pour un effet plus vivant.

BONUS :
Nous avons découvert il y a peu un outil fabuleux sous Clip Studio Paint : “remplissage -> fermer et remplir”
On peut régler plein de paramètres pour éviter ce liseré moche entour des traits. En gros, l’outil va rogner dans le pixel du trait, remplir les petits trous s’il n’est pas fermé, et remplir. Je vous ai mis nos paramètres dans la 2ème image, mais n’hésitez pas à les ajuster à votre guise.
Ca nous a changé la vie !!

Aucune description de photo disponible.
Aucune description de photo disponible.

6. Etape des ombres

  • Certains préféreront le style “anime”, avec un ombrage très simple composé d’une seule couleur.
    D’autres voudront pousser cette étape plus loin et y apporter toute une gamme de nuances douces et subtiles.
    Dans tous les cas, il ne faut pas négliger les ombres et bien prendre le temps de définir l’emplacement de vos sources de lumière, car ce sont elles qui sculpteront et donneront du volume et de la profondeur à votre illustration.
  • La façon de faire de Mali, c’est d’avoir une ombre plutôt tranchée. Elle est composée d’une couleur chaude (jaune, orange, rouge, rose) dans les zones assez proches de la lumière, et d’une couleur plus froide (bleu, mauve, vert) pour les zones vraiment éloignées de la lumière. Evitez les ombres noires, même pour les ambiances obscures ou nocturnes, car dans la réalité, le noir pur existe rarement, et va alourdir votre dessin. Toutes les ombres possèdent une petite couleur qui donneront une ambiance à votre scène. A vous de tester différentes combinaisons.
Aucune description de photo disponible.
Aucune description de photo disponible.
Aucune description de photo disponible.
Aucune description de photo disponible.

6. Etape finale

  • Lorsque votre dessin arrive en bout de réalisation, il peut être intéressant de jouer avec la balance des couleurs et des contrastes. Vous pourriez être surpris de découvrir de nouveaux accords de couleurs qui améliorent le rendu final. Vous obtiendrez alors un équilibre parfait !
  • Laisser reposer une nuit (si vous pouvez), ou au moins quelques heures, permet d’avoir le recul nécessaire pour détecter les coquilles que vous n’auriez peut-être pas vu plus tôt. Quand on a le nez dans son travail il est souvent difficile de les repérer !
  • Sur ordinateur, si vous travaillez en RVB, pensez à convertir votre fichier en CMJN. Si votre dessin venait à être imprimé, c’est le rendu qu’il aurait. Autant s’y préparer, car les couleur trop flashy passent souvent très mal. S’en rendre compte avant vous permet de peaufiner les réglages couleurs avant qu’il ne soit trop tard !
  • RVB, 72 dpi = qui va être vu sur un écran, au format web (fichier léger)
    CMJN, 300dpi = destiné à l’impression, dans une haute résolution (fichier lourd)

Bravo, vous venez de terminer votre oeuvre !
Vous êtes devenus un peu plus expérimentés qu’au début de cette épreuve, vous pouvez être fiers de vous 

Partager cette actualité

Commentaires :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vivien Le à , a écrit :

Cette aide est vraiment géniale et regrette qu’elle n’ait point existé avant, au vu de sa qualité.
Qu’importe après tout, car mieux vaut tard que jamais.
Donc merci et doublement merci pour sa création, ainsi que pour le temps nécessaire à sa réalisation.

Bon courage à vous et à la famille.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant sur ce site, vous signifiez votre accord avec cet usage. En savoir plus

J'ai compris

Les cookies utilisés sur ce site sont de trois natures

Vous pouvez trouver des informations détaillées sur les cookies, les outils de traçage et les moyens de s'y opposer sur le site de la CNIL